Nations Unies - Collection des traités à l’Internet
Skip Navigation Links
    UNTS Document   
 
État au : 17-04-2014 08:24:01EDT
CHAPITRE XXVII
ENVIRONNEMENT
10 . Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification, en particulier en Afrique
Paris, 14 octobre 1994
Entrée en vigueur
:
26 décembre 1996, conformément au paragraphe 1 de l'article 36.
Enregistrement :
26 décembre 1996, No 33480
État :
Signataires : 114. Parties : 195. 1
Texte :
Nations Unies,  Recueil des Traités , vol. 1954, p. 3; notification dépositaire C.N.176.1995.TREATIES-6 du 27 juillet 1995 (procès-verbal de rectification du texte authentique chinois); et C.N.513.2000.TREATIES-9 du 19 juillet 2000 [procès-verbal de rectification du texte authentique russe); et C.N.1490.2000.TREATIES-16 du 6 mars 2001 (adoption de l’annexe V) et C.N.866.2001.TREATIES-5 du 17 septembre 2001 (Entrée en vigueur de l’Annexe V)2.
Note :
La Convention a été adoptée le 17 juin 1994 par le Comité intergouvernemental de négociation pour l'élaboration d'une Convention internationale sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse ou par la désertification, en particulier en Afrique (créé en vertu de la résolution 47/1883de l'Assemblée générale des Nations Unies en date du 22 décembre 1992), lors de sa cinquième session tenue à Paris. La Convention a été ouverte à la signature à Paris par tous les États et les organisations d'intégration économique régionale, les 14 et 15 octobre 1994. Elle est restée ouverte à la signature au Siège de l'Organisation des Nations Unies à New York jusqu'au 13 octobre 1995.
Participant
Signature
Ratification, Adhésion(a), Acceptation(A)
Afghanistan
   1 nov 1995 a
Afrique du Sud
 9 janv 1995
30 sept 1997
Albanie
  27 avr 2000 a
Algérie
14 oct 1994
22 mai 1996
Allemagne
14 oct 1994
10 juil 1996
Andorre
  15 juil 2002 a
Angola
14 oct 1994
30 juin 1997
Antigua-et-Barbuda
 4 avr 1995
 6 juin 1997
Arabie saoudite
  25 juin 1997 a
Argentine
15 oct 1994
 6 janv 1997
Arménie
14 oct 1994
 2 juil 1997
Australie
14 oct 1994
15 mai 2000
Autriche
   2 juin 1997 a
Azerbaïdjan
  10 août 1998 a
Bahamas
  10 nov 2000 a
Bahreïn
  14 juil 1997 a
Bangladesh
14 oct 1994
26 janv 1996
Barbade
  14 mai 1997 a
Bélarus
  29 août 2001 a
Belgique
  30 juin 1997 a
Belize
  23 juil 1998 a
Bénin
14 oct 1994
29 août 1996
Bhoutan
  20 août 2003 a
Bolivie (État plurinational de)
14 oct 1994
 1 août 1996
Bosnie-Herzégovine
  26 août 2002 a
Botswana
12 oct 1995
11 sept 1996
Brésil
14 oct 1994
25 juin 1997
Brunéi Darussalam
   4 déc 2002 a
Bulgarie
  21 févr 2001 a
Burkina Faso
14 oct 1994
26 janv 1996
Burundi
14 oct 1994
 6 janv 1997
Cabo Verde
14 oct 1994
 8 mai 1995
Cambodge
15 oct 1994
18 août 1997
Cameroun
14 oct 1994
29 mai 1997
Canada 4
[14 oct 1994 ]
[  1 déc 1995 ]
Chili
 3 mars 1995
11 nov 1997
Chine
14 oct 1994
18 févr 1997
Chypre
  29 mars 2000 a
Colombie
14 oct 1994
 8 juin 1999
Comores
14 oct 1994
 3 mars 1998
Congo
15 oct 1994
12 juil 1999
Costa Rica
15 oct 1994
 5 janv 1998
Côte d'Ivoire
15 oct 1994
 4 mars 1997
Croatie
15 oct 1994
 6 oct 2000 A
Cuba
15 oct 1994
13 mars 1997
Danemark
15 oct 1994
22 déc 1995
Djibouti
15 oct 1994
12 juin 1997
Dominique
   8 déc 1997 a
Égypte
14 oct 1994
 7 juil 1995
El Salvador
  27 juin 1997 a
Émirats arabes unis
  21 oct 1998 a
Équateur
19 janv 1995
 6 sept 1995
Érythrée
14 oct 1994
14 août 1996
Espagne
14 oct 1994
30 janv 1996
Estonie
   8 févr 2012 a
États-Unis d'Amérique
14 oct 1994
17 nov 2000
Éthiopie
15 oct 1994
27 juin 1997
Ex-République yougoslave de Macédoine
   6 mars 2002 a
Fédération de Russie
  29 mai 2003 a
Fidji
  26 août 1998 a
Finlande
15 oct 1994
20 sept 1995 A
France
14 oct 1994
12 juin 1997
Gabon
   6 sept 1996 a
Gambie
14 oct 1994
11 juin 1996
Géorgie
15 oct 1994
23 juil 1999
Ghana
15 oct 1994
27 déc 1996
Grèce
14 oct 1994
 5 mai 1997
Grenade
  28 mai 1997 a
Guatemala
  10 sept 1998 a
Guinée
14 oct 1994
23 juin 1997
Guinée-Bissau
15 oct 1994
27 oct 1995
Guinée équatoriale
14 oct 1994
27 juin 1997
Guyana
  26 juin 1997 a
Haïti
15 oct 1994
25 sept 1996
Honduras
22 févr 1995
25 juin 1997
Hongrie
  13 juil 1999 a
Îles Cook
  21 août 1998 a
Îles Marshall
   2 juin 1998 a
Îles Salomon
  16 avr 1999 a
Inde
14 oct 1994
17 déc 1996
Indonésie
15 oct 1994
31 août 1998
Iran (République islamique d')
14 oct 1994
29 avr 1997
Iraq
  28 mai 2010 a
Irlande
15 oct 1994
31 juil 1997
Islande
   3 juin 1997 a
Israël
14 oct 1994
26 mars 1996
Italie
14 oct 1994
23 juin 1997
Jamaïque
  12 nov 1997 a
Japon
14 oct 1994
11 sept 1998 A
Jordanie
13 avr 1995
21 oct 1996
Kazakhstan
14 oct 1994
 9 juil 1997
Kenya
14 oct 1994
24 juin 1997
Kirghizistan
  19 sept 1997 a
Kiribati
   8 sept 1998 a
Koweït
22 sept 1995
27 juin 1997
Lesotho
15 oct 1994
12 sept 1995
Lettonie
  21 oct 2002 a
Liban
14 oct 1994
16 mai 1996
Libéria
   2 mars 1998 a
Libye
15 oct 1994
22 juil 1996
Liechtenstein
  29 déc 1999 a
Lituanie
  25 juil 2003 a
Luxembourg
14 oct 1994
 4 févr 1997
Madagascar
14 oct 1994
25 juin 1997
Malaisie
 6 oct 1995
25 juin 1997
Malawi
17 janv 1995
13 juin 1996
Maldives
   3 sept 2002 a
Mali
15 oct 1994
31 oct 1995
Malte
15 oct 1994
30 janv 1998
Maroc
15 oct 1994
 7 nov 1996
Maurice
17 mars 1995
23 janv 1996
Mauritanie
14 oct 1994
 7 août 1996
Mexique
15 oct 1994
 3 avr 1995
Micronésie (États fédérés de)
12 déc 1994
25 mars 1996
Monaco
   5 mars 1999 a
Mongolie
15 oct 1994
 3 sept 1996
Monténégro
   4 juin 2007 a
Mozambique
28 sept 1995
13 mars 1997
Myanmar
   2 janv 1997 a
Namibie
24 oct 1994
16 mai 1997
Nauru
  22 sept 1998 a
Népal
12 oct 1995
15 oct 1996
Nicaragua
21 nov 1994
17 févr 1998
Niger
14 oct 1994
19 janv 1996
Nigéria
31 oct 1994
 8 juil 1997
Nioué
  14 août 1998 a
Norvège
15 oct 1994
30 août 1996
Nouvelle-Zélande 5
   7 sept 2000 a
Oman
  23 juil 1996 a
Ouganda
21 nov 1994
25 juin 1997
Ouzbékistan
 7 déc 1994
31 oct 1995
Pakistan
15 oct 1994
24 févr 1997
Palaos
  15 juin 1999 a
Panama
22 févr 1995
 4 avr 1996
Papouasie-Nouvelle-Guinée
   6 déc 2000 a
Paraguay
 1 déc 1994
15 janv 1997
Pays-Bas 6
15 oct 1994
27 juin 1995 A
Pérou
15 oct 1994
 9 nov 1995
Philippines
 8 déc 1994
10 févr 2000
Pologne
  14 nov 2001 a
Portugal
14 oct 1994
 1 avr 1996
Qatar
  15 mars 1999 a
République arabe syrienne
15 oct 1994
10 juin 1997
République centrafricaine
14 oct 1994
 5 sept 1996
République de Corée
14 oct 1994
17 août 1999
République démocratique du Congo
14 oct 1994
12 sept 1997
République démocratique populaire lao
30 août 1995
20 sept 1996 A
République de Moldova
  10 mars 1999 a
République dominicaine
  26 juin 1997 a
République populaire démocratique de Corée
  29 déc 2003 a
République tchèque
  25 janv 2000 a
République-Unie de Tanzanie
14 oct 1994
19 juin 1997
Roumanie
  19 août 1998 a
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord 7
14 oct 1994
18 oct 1996
Rwanda
22 juin 1995
22 oct 1998
Sainte-Lucie
   2 juil 1997 a
Saint-Kitts-et-Nevis
  30 juin 1997 a
Saint-Marin
  23 juil 1999 a
Saint-Vincent-et-les Grenadines
15 oct 1994
16 mars 1998
Samoa
  21 août 1998 a
Sao Tomé-et-Principe
 4 oct 1995
 8 juil 1998
Sénégal
14 oct 1994
26 juil 1995
Serbie
  18 déc 2007 a
Seychelles
14 oct 1994
26 juin 1997
Sierra Leone
11 nov 1994
25 sept 1997
Singapour
  26 avr 1999 a
Slovaquie
   7 janv 2002 a
Slovénie
  28 juin 2001 a
Somalie
  24 juil 2002 a
Soudan
15 oct 1994
24 nov 1995
Soudan du Sud
  17 févr 2014 a
Sri Lanka
   9 déc 1998 a
Suède
15 oct 1994
12 déc 1995
Suisse
14 oct 1994
19 janv 1996
Suriname
   1 juin 2000 a
Swaziland
27 juil 1995
 7 oct 1996
Tadjikistan
  16 juil 1997 a
Tchad
14 oct 1994
27 sept 1996
Thaïlande
   7 mars 2001 a
Timor-Leste
  20 août 2003 a
Togo
15 oct 1994
 4 oct 1995 A
Tonga
  25 sept 1998 a
Trinité-et-Tobago
   8 juin 2000 a
Tunisie
14 oct 1994
11 oct 1995
Turkménistan
27 mars 1995
18 sept 1996
Turquie
14 oct 1994
31 mars 1998
Tuvalu
  14 sept 1998 a
Ukraine
  27 août 2002 a
Union européenne
14 oct 1994
26 mars 1998
Uruguay
  17 févr 1999 a
Vanuatu
28 sept 1995
10 août 1999
Venezuela (République bolivarienne du)
  29 juin 1998 a
Viet Nam
  25 août 1998 a
Yémen
  14 janv 1997 a
Zambie
15 oct 1994
19 sept 1996
Zimbabwe
15 oct 1994
23 sept 1997
Déclarations
(En l'absence d'indication précédant le texte, la date de réception est celle
de la ratification, de l'adhésion ou de l'acceptation .)
Algérie

Déclaration :
       "La République Algérienne Démocratique et Populaire ne se considère pas comme liée par les dispositions de l'article 28 paragraphe 2 de [ladite Convention] qui prévoient le renvoi obligatoire de tout différend à la Cour Internationale de Justice.
       La République Algérienne Démocratique et Populaire déclare que pour qu'un différend soit soumis à la Cour Internationale de Justice, l'accord de toutes les parties en cause sera  dans chaque cas nécessaire."

Autriche

Déclaration :
       "La République d'Autriche déclare conformément à l'article 28 qu'elle accepte les deux modes de règlement des différends mentionnés dans le paragraphe 2 comme obligatoire en regard de toute partie considérant comme obligatoire l'un ou l'autre des modes de règlement ci-mentionnés, ou les deux."

Estonie

Déclaration :
             Conformément au paragraphe 4 de l’article 34 de la Convention, toute nouvelle annexe concernant la mise en œuvre au niveau régional ou un amendement à une nouvelle annexe concernant la mise en œuvre au niveau régional n’entrera en vigueur à l’égard de la République d’Estonie qu’après le dépôt de son instrument d’approbation de ladite annexe ou dudit amendement auprès du dépositaire.

États-Unis d'Amérique

Ententes :
       1. Aide étrangère. – En tant que « pays développé » au sens de l'article 6 de la Convention et de ses annexes, les États-Unis considèrent qu'ils ne sont tenus d'aucune obligation particulière de fournir des fonds ou d'autres ressources quelles qu'elles soient, y compris technologiques, aux « pays touchés » tels que ceux-ci sont définis à l'article premier de la Convention. Les États-Unis considèrent que la ratification de la Convention ne modifie pas leurs mécanismes juridiques internes de détermination des financements ou programmes relatifs à l'aide étrangère.
       2. Ressources et mécanismes financiers. – Les États-Unis interprètent les dispositions des articles 20 et 21 de la Convention comme n'imposant aucune obligation de fournir des niveaux spécifiques de financement au Fonds pour l'environnement mondial, ou au Mécanisme mondial, en vue de réaliser les objectifs de la Convention, ou à toute autre fin.
       3. Gestion financière des États-Unis. – Les États-Unis se définissent comme un « pays développé Partie » aux sens de l'article premier de la Convention et ne s'estiment pas tenus d'élaborer un programme d'action national en application de la section 1 de la troisième partie de la Convention. Les États-Unis considèrent également que le respect des obligations énoncées aux articles 4 ou 5 de la Convention n'exige aucune modification de leurs pratiques et programmes de gestion foncière actuellement en vigueur.
       4. Procédure d'amendement à la Convention. – Conformément au paragraphe 4 de l'article 34, toute nouvelle annexe à la Convention concernant la mise en oeuvre au niveau régional ou tout amendement à une nouvelle annexe à la Convention concernant la mise en oeuvre au niveau régional n'entrera en vigueur à l'égard des États-Unis qu'après le dépôt de leur instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion.
       5. Règlement des différends. – Les États-nt des différends visés au paragraphe 2 de l'article 28 et considèrent qu'ils ne seront pas liés par les résultats d'une procédure de conciliation engagée en vertu du paragraphe 6 de l'article 28 ni par les constatations, conclusions ou recommandations formulées dans le cadre d'une telle procédure. Les États-Unis ne reconnaissent ni n'acceptent la compétence de la Cour internationale de Justice pour aucun différend découlant de la présente Convention.

Guatemala

Déclaration :
       La République du Guatemala déclare que, pour le règlement de tout différent concernant l’interpétation ou la mise en oeuvre de la Convention, elle reconnaît comme obligatoire, dans ses relations avec toute partie acceptant la même obligation, l’arbitrage conformément à la procédure adoptée, aussitôt que possible, par la Conférence des Parties dans une annexe. La présente déclaration demeurera en vigueur jusqu’à l’expiration d’un délai de trois mois à compter du dépôt, aupr~es du dépositaire, de la notification écrite de sa révocation.

Koweït

Déclaration :
       Une nouvelle annexe concernant la mise en oeuvre au niveau régional ou un amendement à une nouvelle annexe concernant la mise en oeuvre au niveau régional entrera en vigueur à légard de l'État de Koweït, qu'après le dépôt de son instrument de ratification ou d'adhésion de ladite annexe ou dudit amendement.

Nouvelle-Zélande

Déclaration :
       [Le Gouvernement néo-zélandais déclare] que toute annexe supplémentaire visant l'application de la Convention au niveau régional ou toute modification à une annexe visant l'application de la Convention au niveau régional n'entrera en vigueur en ce qui concerne la Nouvelle-Zélande que lorsque le Gouvernement néo-zélandais aura déposé son instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion à cet égard.

Pays-Bas

Déclaration :
       Le Royaume des Pays-Bas déclare, conformément au paragraphe 2 de l'article 28 de [ladite Convention], qu'il accepte de considérer comme obligatoires les deux moyens de règlement mentionnés dans ledit paragraphe dans ses relations avec toute partie acceptant l'un des deux ou les deux moyens de règlement.

End Note
1.Aux fins de l’entrée en vigueur [de la Convention/du Protocole] , tout instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion déposé par une organisation d'intégration économique régionale ne doit être considéré en plus de ceux déposés par les États membres de cette organisation.
2.Lors de la quatrième session de la Conférence des Parties à la Convention susmentionnée, tenue à Bonn du 11 au 22 décembre 2000, l'Annexe concernant la mise en oeuvre au niveau régional pour l'Europe centrale et orientale à la Convention susmentionnée (Annexe V) a été adoptée par la décision 7/COP.4 du 22 décembre 2000 (12 ème réunion plénière).

Aucune Partie n’ayant soumis de notification conformément à l'alinéa a du paragraphe 3 de l'article 31 ou de déclaration conformément à l'alinéa b du paragraphe 3 de l'article 31, l'adoption de l'Annexe V a pris effet à l'expiration d'un délai de six mois à compter de la date de sa notification (6 mars 2001) pour toutes les Parties à la Convention, soit le 6 septembre 2001, conformément au paragrahe 3 de l'article 31.

3. Documents officiels de l'Assemblée générale, quarante-septième session, Supplément n o 49 (A/47/49) (Vol.I), p. 145.
4. Conformément au paragraphe 2 de l’article 38 de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification dans les pays gravement touchés par la sécheresse et/ou la désertification, en particulier en Afrique, le Gouvernement du Canada a notifié au Secrétaire général de sa décision de se retirer de la Convention. à la date indiquée ci-après :

3

Participant :Date de la notification :Date de prise d'effet :
Canada28 mars 201328 mars 2014

5.Avec la déclaration aux termes de laquelle conformément au statut constitutionnel des Tokélaou et compte tenu de leur engagement à accéder à l'autonomie au moyen d'un acte d'autodétermination conforme à la Charte des Nations Unies, la présente ratification ne s'appliquera aux Tokélaou que lorsque le Gouvernement néo-zélandais aura déposé une Déclaration à ce sujet auprès du dépositaire à la suite d'une consultation appropriée avec ce territoire.
6.Pour le Royaume en Europe.
7.Pour le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, les îles Vierges britanniques, Sainte-Hélène et l'île Ascension. Par la suite, le 24 décembre 1996, le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord a notifié au Secrétaire général que la Convention s'appliquerait à Montserrat.