Nations Unies - Collection des traités à l’Internet
Skip Navigation Links
    UNTS Document   
 
État au : 18-04-2014 08:01:48EDT
CHAPITRE I
CHARTE DES NATIONS UNIES ET STATUT DE LA COUR INTERNATIONALE DE JUSTICE
5 .a Amendements aux Articles 23, 27 et 61 de la Charte des Nations Unies adoptés par l'Assemblée générale des Nations Unies dans les résolutions 1991 A et B (XVIII) du 17 décembre 1963
New York, 17 décembre 1963 1
Entrée en vigueur
:
31 août 1965, conformément à l'article 108pour tous les États Membres de l'Organisation des Nations Unies. 2
Enregistrement :
1 mars 1966, No 8132
État :
Parties : 107
Texte :
Nations Unies,  Recueil des Traités, vol. 557, p. 143.
Participant 3, 4
Ratification
Afghanistan
25 févr 1965
Albanie
 7 déc 1964
Algérie
26 mars 1964
Arabie saoudite
17 juin 1965
Argentine
15 mars 1966
Australie
 9 juin 1965
Autriche
 7 oct 1964
Bélarus
22 juin 1965
Belgique
29 avr 1965
Bénin
17 sept 1965
Bolivie (État plurinational de)
19 janv 1966
Brésil
23 déc 1964
Bulgarie
13 janv 1965
Burkina Faso
11 août 1964
Burundi
23 août 1965
Cambodge
20 janv 1966
Cameroun
25 juin 1964
Canada
 9 sept 1964
Chili
31 août 1965
Chypre
 1 sept 1965
Colombie
10 oct 1966
Congo
 7 juil 1965
Costa Rica
 7 oct 1964
Côte d'Ivoire
 2 oct 1964
Cuba
22 déc 1964
Danemark
12 janv 1965
Égypte
16 déc 1964
El Salvador
 1 déc 1964
Équateur
31 août 1965
Espagne
 5 août 1965
États-Unis d'Amérique
31 août 1965
Éthiopie
22 juil 1964
Fédération de Russie
10 févr 1965
Finlande
18 janv 1965
France
24 août 1965
Gabon
11 août 1964
Ghana
 4 mai 1964
Grèce
 2 août 1965
Guatemala
18 août 1965
Guinée
19 août 1964
Honduras
 9 oct 1968
Hongrie
23 févr 1965
Inde
10 sept 1964
Indonésie
30 mars 1973
Iran (République islamique d')
12 janv 1965
Iraq
25 nov 1964
Irlande
27 oct 1964
Islande
 6 nov 1964
Israël
13 mai 1965
Italie
25 août 1965
Jamaïque
12 mars 1964
Japon
 4 juin 1965
Jordanie
 7 août 1964
Kenya
28 oct 1964
Koweït
28 déc 1964
Liban
27 sept 1965
Libéria
21 sept 1964
Libye
27 août 1964
Luxembourg
22 oct 1965
Madagascar
14 déc 1964
Malaisie
26 mai 1965
Malawi
 2 juin 1965
Mali
23 sept 1964
Malte
23 juin 1965
Maroc
 9 nov 1964
Mauritanie
29 janv 1965
Mexique
 5 mai 1965
Mongolie
10 mars 1965
Myanmar
 3 juin 1965
Népal
 3 déc 1964
Niger
 8 sept 1964
Nigéria
 5 déc 1964
Norvège
17 déc 1964
Nouvelle-Zélande
26 août 1964
Ouganda
10 févr 1965
Pakistan
25 mars 1965
Panama
27 juil 1965
Paraguay
17 août 1965
Pays-Bas
14 déc 1964
Pérou
 2 déc 1966
Philippines
 9 nov 1964
Pologne
 8 janv 1965
République arabe syrienne
24 févr 1965
République centrafricaine
 6 août 1964
République démocratique du Congo
20 mai 1966
République démocratique populaire lao
20 avr 1965
République dominicaine
 4 nov 1965
République-Unie de Tanzanie
 7 oct 1964
Roumanie
 5 févr 1965
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
 4 juin 1965
Rwanda
17 nov 1964
Sénégal
23 avr 1965
Sierra Leone
25 mars 1965
Somalie
 6 oct 1965
Soudan
 7 mai 1965
Sri Lanka
13 nov 1964
Suède
18 déc 1964
Tchad
 2 nov 1964
Thaïlande
23 mars 1964
Togo
19 août 1964
Trinité-et-Tobago
18 août 1964
Tunisie
29 mai 1964
Turquie
 1 juil 1965
Ukraine
17 mai 1965
Venezuela (République bolivarienne du)
 1 sept 1965
Yémen 5
 7 juil 1965
Zambie
28 avr 1965
End Note
1.Voir  Documents officiels de l'Assemblée générale, dix-huitième session, Supplément n o 15 (A/5515), p. 12.
2.Le Secrétaire général, en tant que dépositaire des amendements à la Charte, a établi un protocole d'entrée en vigueur de ces amendements qu'il a communiqué à tous les États Membres.
3.La Tchécoslovaquie avait ratifié les amendements le 19 janvier 1965. Voir aussi note 1 sous "Republique tchèque" et note 1 sous "Slovaquie" dans la partie "Informations de nature historique" qui figure dans les pages priliminaires du présent volume.
4.Ratification au nom de la République de Chine le 2 août 1965.  Voir note 1 sous “Chine” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.

Par des communications adressées au Secrétaire général, les Missions permanentes de la Hongrie, de la Tchécoslovaquie et de l'Union des Républiques socialistes soviétiques auprès de l'Organisation des Nations Unies, relevant que l'annexe audit Protocole, qui contient une liste des États Membres de l'Organisation des Nations Unies ayant déposé leurs instruments de ratification des amendements précités, mentionne un instrument de ratification déposé par la Chine, ont déclaré que leur Gouvernement ne reconnaissait à aucune autorité que le Gouvernement de la République populaire de Chine le droit de représenter la Chine et d'agir en son nom, et qu'ils considéraient en conséquence l'instrument susmentionné comme dépourvu de toute valeur juridique.  Ces Missions permanentes ont toutefois pris note de la position adoptée à cet égard par le Gouvernement de la République populaire de Chine, lequel a indiqué qu'il ne ferait pas objection à ce que les amendements concernant les articles pertinents de la Charte soient introduits avant même que la République populaire de Chine ne soit rétablie dans ses droits à l'Organisation des Nations Unies.

Par une note adressée au Secrétaire général relativement à la communication précitée de l'Union des Républiques socialistes soviétiques, le Représentant permanent de la République de Chine auprès de l'Organisation des Nations Unies a déclaré que la République de Chine, membre permanent du Conseil de sécurité, ayant ratifié les amendements et déposé l'instrument de ratification auprès du Secrétaire général le 2 août 1965, le Protocole d'entrée envigueur des amendements était manifestement un document valide dans son intégrité.  Le Représentant permanent a déclaré en outre que les allégations de l'Union soviétique étaient insoutenables tant en droit qu'en fait et qu'elles ne pouvaient nullement porter atteinte à la validité du Protocole et à l'entrée en vigueur des amendements.

5.La formalité a été effectuée par la République arabe du Yémen.  Voir aussi note 1 sous “Yémen” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.