CHAPITRE XVIII
QUESTIONS PÉNALES
4Convention supplémentaire relative à l'abolition de l'esclavage, de la traite des esclaves et des institutions et pratiques analogues à l'esclavageGenève, 7 septembre 195630 avril 1957, conformément à l'article 13.30 avril 1957, No 3822Signataires35Parties124Nations Unies, <i>Recueil des Traités </i>, vol. 266, p. 3.La Convention a été adoptée par la Conférence de plénipotentiaires des Nations Unies pour une Convention supplémentaire relative à l'abolition de l'esclavage, de la traite des esclaves et des institutions et pratiques analogues à l'esclavage. La Conférence a été convoquée en application de la résolution <a href="/doc/source/docs/E_RES_608_XXI-F.pdf" target="_blank">608 (XXI)</a><superscript>1</superscript> adoptée par le Conseil économique et social de l'Organisation des Nations Unies le 30 avril 1956 et elle a siégé à l'Office européen de l'Organisation des Nations Unies, du 13 août au 4 septembre 1956. Outre la Convention, la Conférence a adopté l'Acte final et deux résolutions dont on trouvera le texte dans le <i>Recueil des Traités </i> des Nations Unies, vol. 266, p. 3.
Participant<superscript>2,3,4,5</superscript>SignatureAdhésion(a), Succession(d), RatificationAfghanistan16 nov 1966 aAlbanie 6 nov 1958 aAlgérie31 oct 1963 aAllemagne<superscript>6,7</superscript> 7 sept 1956 16 juil 1974 aAntigua-et-Barbuda25 oct 1988 dArabie saoudite 5 juil 1973 aArgentine13 août 1964 aAustralie 7 sept 1956 6 janv 1958 Autriche 7 oct 1963 aAzerbaïdjan16 août 1996 aBahamas10 juin 1976 dBahreïn27 mars 1990 aBangladesh 5 févr 1985 aBarbade 9 août 1972 dBélarus 7 sept 1956 5 juin 1957 Belgique 7 sept 1956 13 déc 1962 Bolivie (État plurinational de) 6 oct 1983 aBosnie-Herzégovine<superscript>8</superscript> 1 sept 1993 dBrésil 6 janv 1966 aBulgarie26 juin 1957 21 août 1958 Cambodge12 juin 1957 aCameroun27 juin 1984 aCanada 7 sept 1956 10 janv 1963 Chili20 juin 1995 aChypre11 mai 1962 dCongo25 août 1977 aCôte d'Ivoire10 déc 1970 aCroatie<superscript>8</superscript>12 oct 1992 dCuba10 janv 1957 21 août 1963 Danemark27 juin 1957 24 avr 1958 Djibouti21 mars 1979 aDominique17 août 1994 dÉgypte17 avr 1958 aEl Salvador 7 sept 1956 Équateur29 mars 1960 aEspagne21 nov 1967 aÉtat de Palestine22 mars 2018 aÉtats-Unis d'Amérique 6 déc 1967 aÉthiopie21 janv 1969 aFédération de Russie 7 sept 1956 12 avr 1957 Fidji12 juin 1972 dFinlande 1 avr 1959 aFrance 7 sept 1956 26 mai 1964 Ghana 3 mai 1963 aGrèce 7 sept 1956 13 déc 1972 Guatemala 7 sept 1956 11 nov 1983 Guinée14 mars 1977 aHaïti 7 sept 1956 12 févr 1958 Hongrie 7 sept 1956 26 févr 1958 Îles Salomon 3 sept 1981 dInde 7 sept 1956 23 juin 1960 Iran (République islamique d')30 déc 1959 aIraq 7 sept 1956 30 sept 1963 Irlande18 sept 1961 aIslande17 nov 1965 aIsraël 7 sept 1956 23 oct 1957 Italie 7 sept 1956 12 févr 1958 Jamaïque30 juil 1964 dJordanie27 sept 1957 aKazakhstan 1 mai 2008 aKirghizistan 5 sept 1997 aKoweït18 janv 1963 aLesotho 4 nov 1974 dLettonie14 avr 1992 aLibéria 7 sept 1956 Libye16 mai 1989 aLuxembourg 7 sept 1956 1 mai 1967 Macédoine du Nord<superscript>8</superscript>18 janv 1994 dMadagascar29 févr 1972 aMalaisie18 nov 1957 aMalawi 2 août 1965 aMali 2 févr 1973 aMalte 3 janv 1966 dMaroc11 mai 1959 aMaurice18 juil 1969 dMauritanie 6 juin 1986 aMexique 7 sept 1956 30 juin 1959 Mongolie20 déc 1968 aMonténégro<superscript>9</superscript>23 oct 2006 dNépal 7 janv 1963 aNicaragua14 janv 1986 aNiger22 juil 1963 aNigéria26 juin 1961 dNorvège 7 sept 1956 3 mai 1960 Nouvelle-Zélande<superscript>10</superscript>26 avr 1962 aOuganda12 août 1964 aPakistan 7 sept 1956 20 mars 1958 Paraguay27 sept 2007 aPays-Bas<superscript>11</superscript> 7 sept 1956 3 déc 1957 Pérou 7 sept 1956 Philippines17 nov 1964 aPologne 7 sept 1956 10 janv 1963 Portugal<superscript>3</superscript> 7 sept 1956 10 août 1959 République arabe syrienne<superscript>12</superscript>17 avr 1958 aRépublique centrafricaine30 déc 1970 aRépublique démocratique du Congo28 févr 1975 aRépublique démocratique populaire lao 9 sept 1957 aRépublique dominicaine31 oct 1962 aRépublique tchèque<superscript>13</superscript>22 févr 1993 dRépublique-Unie de Tanzanie28 nov 1962 aRoumanie 7 sept 1956 13 nov 1957 Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord<superscript>4</superscript> 7 sept 1956 30 avr 1957 Rwanda 4 oct 2006 aSainte-Lucie14 févr 1990 dSaint-Marin 7 sept 1956 29 août 1967 Saint-Vincent-et-les Grenadines 9 nov 1981 aSénégal19 juil 1979 aSerbie<superscript>8</superscript>12 mars 2001 dSeychelles 5 mai 1992 aSierra Leone13 mars 1962 dSingapour28 mars 1972 dSlovaquie<superscript>13</superscript>28 mai 1993 dSlovénie<superscript>8</superscript> 6 juil 1992 dSoudan 7 sept 1956 9 sept 1957 Sri Lanka 5 juin 1957 21 mars 1958 Suède28 oct 1959 aSuisse28 juil 1964 aSuriname12 oct 1979 dTogo 8 juil 1980 aTrinité-et-Tobago11 avr 1966 dTunisie15 juil 1966 aTürkiye28 juin 1957 17 juil 1964 Turkménistan 1 mai 1997 aUkraine 7 sept 1956 3 déc 1958 Uruguay 7 juin 2001 aZambie26 mars 1973 dZimbabwe 1 déc 1998 d
Déclarations et Réserves(En l'absence d'indication précédant le texte, la date de réception est cellede la ratification, de l'adhésion ou de la succession.)Bahreïn<superscript>14</superscript><center> <i>[Voir au chapitre XVIII.2.] </i> </center>Application territoriale
ParticipantDate de réception de la notificationTerritoire
Australie 6 janv 1958Tous territoires non autonomes, sous tutelle et autres territoires non métropolitains que l'Australie représente sur le plan internationalFrance26 mai 1964Tous les territoires de la République (France métropolitaine, départements et territoires d'outre-mer)Italie12 févr 1958Territoire de la Somalie sous administration italiennePays-Bas 3 déc 1957Antilles néerlandaises, Nouvelle-Guinée néerlandaise et SurinameNouvelle-Zélande26 avr 1962Îles Cook, Nioué et îles TokélaouRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord<superscript>4,15,16</superscript>30 avr 1957Îles Anglo-Normandes/îles de la Manche et Île de ManÉtats-Unis d'Amérique 6 déc 1967Tous les territoires dont les États-Unis d'Amérique assurent les relations internationales
23Notifications faites en vertu du paragraphe 2 de l'article 12ParticipantDate de réception de la notification :Territoires :Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord6 sept 1957Aden, Antigua, îles Bahama, Bahreïn, Barbade, Bassoutoland, Bermudes, Betchouanaland, Bornéo du Nord, Brunei, Chypre, États sous le régime de traité (Abou-Dhabi, Adjman, Dabaï, Foujaïra, Ras-al-Khaïma, Chardja, Oumm-al-Qaïwaïn), îles Falkland (Malvinas), Fédération de la Rhodésie et du Nyassaland, îles Fidji, Gambie, Gibraltar, îles Gilbert et Ellice, Grenade, Guyane britannique, Honduras britannique, Hong-kong, Jamaïque, Katar, Kenya, Malte, île Maurice, Montserrat, Saint-Christophe-et-Nièves, Sainte-Hélène, Sainte-Lucie, Saint-Vincent, protectorat des îles Salomon britanniques, Sarawak, Seychelles, Sierra Leone, Singapour, protectorat de la Somalie britannique, Souaziland, Tanganyika, îles Vierges, ZanzibarRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord18 oct 1957Dominique et TongaRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord21 oct 1957KoweïtRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord30 oct 1957OugandaRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord14 nov 1957Trinité-et-TobagoRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord1 juil 1957Fédération de la Nigéria
1<i>Documents officiels du Conseil économique et social, vingt et unième session, Supplément n <superscript>o</superscript> 1 </i> (E/2889), p. 8.2La République du Viet-Nam avait signé la Convention le 7 septembre 1956. Voir note 1 sous “Viet Nam” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volumes.3Le Secrétaire général a recu, le 27 avril 1999, le Gouvernement portugais a informé le Secrétaire général que la Convention s’appliquerait à Macao. À cette même date, et par la suite, le 3 décembre 1999, le Secrétaire général a recu des communications des Gouvernements portugais et chinois eu égard au statut de Macao (voir note 3 sous “Chine” et note 1 sous “Portugal” dans la partie "Informations de nature historique" qui figure dans les pages prilimaires du présent volume. En reprenant l'exercice de sa souveraineté sur Macao, le Gouvernement chinois a notifié au Secrétaire général que la Convention s'appliquera également à la Région administrative spéciale de Macao.4Le Secrétaire général a recu, le 10 juin 1999, des communications des Gouvernements britannique et chinois eu égard au statut de Hong Kong (voir note 2 sous “Chine” et note 2 sous “Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord” dans la partie "Informations de nature historique" qui figure dans les pages prilimaires du présent volume. En reprenant l'exercice de sa souveraineté sur Hong Kong, le Gouvernement chinois a notifié au Secrétaire général que la Convention s'appliquera également à la Région administrative spéciale de Hong Kong.De plus, la communication du Gouvernement chinois contenait la déclaration suivante :Par ailleurs, le Gouvernement de la République populaire de Chine déclare aussi que la signature et la ratification de [ladite Convention] par les autorités taiwanaises le 23 mai 1957 et le 28 mai 1959, respectivement, en usurpant le nom de la "Chine" sont illégales et donc nulles et non avenues.Voir aussi note 6 de ce chapitre.5Signature et ratification au nom de la République de Chine les 23 mai 1957 et 28 mai 1959, respectivement. Voir note 1 sous “Chine” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.Eu égard à la ratification précitée, des communications ont été adressées au Secrétaire général par les Missions permanentes de la Hongrie, de la Pologne et de l'Union des Républiques socialistes soviétiques auprès de l'Organisation des Nations Unies, d'une part, et de la Chine, d'autre part. En ce qui concerne la nature de ces communications, voir note concernant Chine au chapitre VI.14.6Voir note 1 sous “Allemagne” concernant Berlin (Ouest) dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.7La République démocratique allemande avait adhéré à la Convention le 16 juillet 1974. Voir aussi note 2 sous “Allemagne” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.8L’ex-Yougoslavie avait signé et ratifié la Convention les 7 septembre 1956 et 20 mai 1958, respectivement. Voir aussi notes 1 sous “Bosnie-Herzégovine”, “Croatie”, “Ex-République yougoslave de Macédoine”, “ex-Yougoslavie”, “Slovénie” et “Yougoslavie” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.9Voir note 1 sous "Monténégro" dans la partie "Informations de nature historique" qui figure dans les pages préliminaires de ce volume.10Voir note 1 sous “Nouvelle-Zélande” concernant Tokélaou dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.11Voir note 1 sous “Pays-Bas” concernant Aruba/Antilles néerlandaises dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.12Voir note 1 sous “République arabe unie (Égypte/Syrie)” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.13La Tchécoslovaquie avait signé et ratifié la Convention les 7 septembre 1956 et 13 juin 1958, respectivement. Voir aussi note 1 sous “République tchèque” et note 1 sous “Slovaquie” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.14Le 8 juillet 2021, le Gouvernement de Bahreïn a notifié au Secrétaire général son retrait de la réserve ci-après formulée lors de l'adhésion : L’adhésion de l’Etat du Bahreïn à ladite Convention ne constitue en aucune façon une reconnaissance d’Israël ni une cause d’établissement de relations quelconques avec lui. 15Le Secrétaire général a reçu le 3 octobre 1983 du Gouvernement argentin, l'objection suivante : [Le Gouvernement argentin] formule une objection formelle à l'égard de la [déclaration] d'application terrritoriale faite par le Royaume-Uni à l'égard des îles Malvinas et de leurs dépendances, qu'il occupe illégitimement en les appelant les "îles Falkland". La République argentine rejette et considère comme nulle et non avenue [ladite déclaration] d'application territoriale. Eu égard à ladite objection, le Secrétaire général a reçu, le 28 février 1985, du Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, la déclaration suivante : Le Gouvernement du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord n'a aucun doute sur son droit d'étendre, moyennant notification au dépositaire effectuée conformément aux dispositions pertinentes de la Convention susmentionnée, l'application de ladite Convention aux îles Falklands ou, le cas échéant, à leurs dépendances. Ne serait-ce que pour cette raison, le Gouvernement du Royaume-Uni ne saurait attribuer un quelconque effet juridique [à la communication] de l'Argentine.16Voir note 1 sous "Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord" dans la partie "Informations de nature historique" qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.