Nations Unies - Collection des traités à l’Internet
Skip Navigation Links
    UNTS Document   
 
État au : 23-04-2014 08:12:57EDT
CHAPITRE XXVII
ENVIRONNEMENT
14 . Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable dans le cas de certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet du commerce international
Rotterdam, 10 septembre 1998
Entrée en vigueur
:
24 février 2004 conformément à l'article 26 qui se lit comme suit : "1. La Convention entrera en vigueur le quatre-vingt-dixième jour suivant la date du dépôt du cinquantième instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion. 2. À l'égard de chaque État ou organisation régionale d'intégration économique qui ratifie, accepte ou approuve la Convention, ou y adhère, après le dépôt du cinquantième instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion, la Convention entrera en vigueur le quatre-vingt-dixième jour suivant la date du dépôt, par ledit État ou ladtie organisation, de son instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion. 3. Aux fins des paragraphes 1 et 2, tout instrument déposé par une organisation régionale d'intégration économique n'est pas considéré comme venant s'ajouter aux instruments déjà déposés par le États membres de ladite organisation.".
Enregistrement :
24 février 2004, No 39973
État :
Signataires : 72. Parties : 154. 1
Texte :
Nations Unies,  Recueil des Traités , vol. 2244, p. 337; C.N.846.2002.TREATIES-8 du 20 août 2002 (proposition de corrections du texte original anglais de la Convention); C.N.1029.2002.TREATIES-18 du 23 septembre 2002 (Correction du texte original anglais de la Convention); C.N.10.2005.TREATIES-1 du 11 janvier 2005 (Adoption de l’Annexe VI); C.N.11.2005.TREATIES-1 du 11 janvier 2005 (Amendements à l'Annexe III); C.N.83.2009.TREATIES-1 du 5 février 2009 (Amendement à l'Annexe III); C.N.139.2012.TREATIES-XXVII-14 du 8 mars 2012 (Adoption des Amendements à l'Annexe III); C.N.973.2013.TREATIES-XXVII-14 du 6 décembre 2013 (Amendements à l'Annexe III).2,3,4,5
Note :
La Convention a été adoptée le 10 septembre 1998 par la Conférence de plénipotentiaires sur la Convention à Rotterdam, Pays-Bas. Conformément à son article 24, la Convention sera ouverte à la signature de tous les États et organisations régionales d’intégration économique à Rotterdam le 11 septembre 1998, puis au Siège de l’Organisation des Nations Unies, à New York, du 12 septembre 1998 au 10 septembre 1999.
Participant
Signature
Ratification, Acceptation(A), Approbation(AA), Adhésion(a)
Afghanistan
   6 mars 2013 a
Afrique du Sud
   4 sept 2002 a
Albanie
   9 août 2010 a
Allemagne
11 sept 1998
11 janv 2001
Angola
11 sept 1998
 
Antigua-et-Barbuda
  23 août 2010 a
Arabie saoudite
   7 sept 2000 a
Argentine
11 sept 1998
11 juin 2004
Arménie
11 sept 1998
26 nov 2003
Australie
 6 juil 1999
20 mai 2004
Autriche
11 sept 1998
27 août 2002
Bahreïn
  16 avr 2012 a
Barbade
11 sept 1998
 
Belgique
11 sept 1998
23 oct 2002
Belize
  20 avr 2005 a
Bénin
11 sept 1998
 5 janv 2004
Bolivie (État plurinational de)
  18 déc 2003 a
Bosnie-Herzégovine
  19 mars 2007 a
Botswana
   5 févr 2008 a
Brésil
11 sept 1998
16 juin 2004
Bulgarie
  25 juil 2000 a
Burkina Faso
11 sept 1998
11 nov 2002
Burundi
  23 sept 2004 a
Cabo Verde
   1 mars 2006 a
Cambodge
   1 mars 2013 a
Cameroun
11 sept 1998
20 mai 2002
Canada
  26 août 2002 a
Chili
11 sept 1998
20 janv 2005
Chine 6, 7
24 août 1999
22 mars 2005
Chypre
11 sept 1998
17 déc 2004
Colombie
11 sept 1998
 3 déc 2008
Congo
11 sept 1998
13 juil 2006
Costa Rica
17 août 1999
13 août 2009
Côte d'Ivoire
11 sept 1998
20 janv 2004
Croatie
  16 nov 2007 a
Cuba
11 sept 1998
22 févr 2008
Danemark 8
11 sept 1998
15 janv 2004
Djibouti
  10 nov 2004 a
Dominique
  30 déc 2005 a
El Salvador
16 févr 1999
 8 sept 1999
Émirats arabes unis
  10 sept 2002 a
Équateur
11 sept 1998
 4 mai 2004
Érythrée
  10 mars 2005 a
Espagne
11 sept 1998
 2 mars 2004
Estonie
  13 juin 2006 a
États-Unis d'Amérique
11 sept 1998
 
Éthiopie
   9 janv 2003 a
Ex-République yougoslave de Macédoine
  12 août 2010 a
Fédération de Russie
  28 avr 2011 a
Finlande
11 sept 1998
 4 juin 2004 A
France
11 sept 1998
17 févr 2004 AA
Gabon
  18 déc 2003 a
Gambie
  26 févr 2002 a
Géorgie
  27 févr 2007 a
Ghana
11 sept 1998
30 mai 2003
Grèce
11 sept 1998
23 déc 2003
Guatemala
  19 avr 2010 a
Guinée
   7 sept 2000 a
Guinée-Bissau
10 sept 1999
12 juin 2008
Guinée équatoriale
   7 févr 2003 a
Guyana
  25 juin 2007 a
Honduras
  26 sept 2011 a
Hongrie
10 sept 1999
31 oct 2000
Îles Cook
  29 juin 2004 a
Îles Marshall
  27 janv 2003 a
Inde
  24 mai 2005 a
Indonésie
11 sept 1998
24 sept 2013
Iran (République islamique d')
17 févr 1999
26 août 2004
Irlande
  10 juin 2005 a
Israël
20 mai 1999
 3 oct 2011
Italie
11 sept 1998
27 août 2002
Jamaïque
  20 août 2002 a
Japon
31 août 1999
15 juin 2004 A
Jordanie
  22 juil 2002 a
Kazakhstan
   1 nov 2007 a
Kenya
11 sept 1998
 3 févr 2005
Kirghizistan
11 août 1999
25 mai 2000
Koweït
11 sept 1998
12 mai 2006
Lesotho
  30 mai 2008 a
Lettonie
  23 avr 2003 a
Liban
  13 nov 2006 a
Libéria
  22 sept 2004 a
Libye
   9 juil 2002 a
Liechtenstein
  18 juin 2004 a
Lituanie
  17 mars 2004 a
Luxembourg
11 sept 1998
28 août 2002
Madagascar
 8 déc 1998
22 sept 2004
Malaisie
   4 sept 2002 a
Malawi
  27 févr 2009 a
Maldives
  17 oct 2006 a
Mali
11 sept 1998
 5 juin 2003
Maroc
  25 avr 2011 a
Maurice
   5 août 2005 a
Mauritanie
 1 sept 1999
22 juil 2005 A
Mexique
   4 mai 2005 a
Mongolie
11 sept 1998
 8 mars 2001
Monténégro
  30 déc 2011 a
Mozambique
  15 avr 2010 a
Namibie
11 sept 1998
24 juin 2005
Népal
   9 févr 2007 a
Nicaragua
  19 sept 2008 a
Niger
  16 févr 2006 a
Nigéria
  28 juin 2001 a
Norvège
11 sept 1998
25 oct 2001 A
Nouvelle-Zélande 9
11 sept 1998
23 sept 2003
Oman
  31 janv 2000 a
Ouganda
  18 août 2008 a
Pakistan
 9 sept 1999
14 juil 2005
Panama
11 sept 1998
18 août 2000
Paraguay
11 sept 1998
18 août 2003
Pays-Bas 10
11 sept 1998
20 avr 2000 A
Pérou
11 sept 1998
14 sept 2005
Philippines
11 sept 1998
31 juil 2006
Pologne
  14 sept 2005 a
Portugal
11 sept 1998
16 févr 2005 AA
Qatar
  10 déc 2004 a
République arabe syrienne
11 sept 1998
24 sept 2003
République de Corée
 7 sept 1999
11 août 2003
République démocratique du Congo
  23 mars 2005
République démocratique populaire lao
  21 sept 2010 a
République de Moldova
  27 janv 2005 a
République dominicaine
  24 mars 2006 a
République populaire démocratique de Corée
   6 févr 2004 a
République tchèque
22 juin 1999
12 juin 2000
République-Unie de Tanzanie
11 sept 1998
26 août 2002
Roumanie
   2 sept 2003 a
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
11 sept 1998
17 juin 2004
Rwanda
   7 janv 2004 a
Sainte-Lucie
25 janv 1999
 
Saint-Kitts-et-Nevis
  14 août 2012 a
Saint-Vincent-et-les Grenadines
  29 oct 2010 a
Samoa
  30 mai 2002 a
Sao Tomé-et-Principe
  23 mai 2013 a
Sénégal
11 sept 1998
20 juil 2001
Serbie
  31 juil 2009 a
Seychelles
11 sept 1998
 
Singapour
  24 mai 2005 a
Slovaquie
  26 janv 2007 a
Slovénie
11 sept 1998
17 nov 1999
Somalie
  26 juil 2010 a
Soudan
  17 févr 2005 a
Sri Lanka
  19 janv 2006 a
Suède
11 sept 1998
10 oct 2003
Suisse
11 sept 1998
10 janv 2002
Suriname
  30 mai 2000 a
Swaziland
  24 sept 2012 a
Tadjikistan
28 sept 1998
 
Tchad
11 sept 1998
10 mars 2004
Thaïlande
  19 févr 2002 a
Togo
 9 sept 1999
23 juin 2004
Tonga
  31 mars 2010 a
Trinité-et-Tobago
  16 déc 2009 a
Tunisie
11 sept 1998
 
Turquie
11 sept 1998
 
Ukraine
   6 déc 2002 a
Union européenne
11 sept 1998
20 déc 2002 AA
Uruguay
11 sept 1998
 4 mars 2003
Venezuela (République bolivarienne du)
  19 avr 2005 a
Viet Nam
   7 mai 2007 a
Yémen
   4 févr 2006 a
Zambie
  28 janv 2011 a
Zimbabwe
   1 mars 2012 a
Déclarations
(En l’absence d’indication précédant le texte, la date de réception est celle
de la ratification, de l’acceptation, de l’approbation ou de l’adhésion.)
Autriche

Déclaration :
       "La République d'Autriche déclare conformément à l'article 20 (2) qu'elle accepte les deux modes de règlement des différends mentionnés dans paragraphe 2 comme obligatoire en regard de toute partie considérant comme obligatoire l'un ou l'autre des modes de règlement ci-mentionnés, ou les deux."

Botswana

Déclaration :
       Conformément aux dispositions du paragraphe 2 de l’article 20, le Gouvernement de la République du Botswana déclare que, pour tout différend touchant à l’interprétation ou à l’application de la Convention, il admet comme obligatoires, dans ses relations avec toute partie acceptant la même obligation, les deux modes de règlement des différends prévus par ledit paragraphe. La présente déclaration restera en vigueur aussi longtemps que le Gouvernement de la République du Botswana sera partie à la Convention.

Estonie

Déclaration :
       En cas de différend concernant l'interprétation ou l'application de la présente Convention, la République d'Estonie accepte les deux modes de règlement des différends mentionnés au paragraphe 2 de l'article 20 de la Convention comme obligatoires à l'égard de toute Partie acceptant la même obligation.

Israël

Déclaration:
       Conformément  au paragraphe 2 de l'article 20 de la Convention, le Gouvernement de l'Etat d'Israël déclare que pour tout différend touchant à l’interprétation ou à l’application de la convention, il reconnaît seulement (a) l'arbitrage conformément aux procédures qui seront adoptées dès que possible par la Conférence des Parties dans une annexe.

Déclaration:
       Le Gouvernement de l'État d'Israël a noté que l'instrument de ratification, par la République arabe syrienne, de la Convention susmentionnée, contient une déclaration concernant l'État d'Israël.  Le Gouvernement de l'État d'Israël considère que cette réserve, qui est de nature politique, est incompatible avec les buts et objectifs de la Convention.
       Le Gouvernement de l'État d'Israël s'élève donc contre ladite déclaration faite par la République arabe syrienne.

Norvège

Déclaration :
       Conformément au pragraphe 2 de l’article 20, [la Norvège déclare], pour tout différend touchant l’interprétation ou l’application de la Convention, qu’elle reconnaît le mode b), soit de porter le différend devant la Cour internationale de Justice.

Pays-Bas

Le 17 février 2010


Déclaration :
       Le Royaume des Pays-Bas déclare, conformément au paragraphe 2 de l’article 20 de la Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l’objet d’un commerce international, qu’il reconnaît les deux moyens de règlement visés dans ledit paragraphe comme obligatoires à l’égard de toute Partie acceptant la même obligation.

République arabe syrienne

Déclaration :
       Après avoir examiné la Convention de Rotterdam sur la procédure de consentement préalable en connaissance de cause applicable à certains produits chimiques et pesticides dangereux qui font l'objet d'un commerce international, de 1998, dans son ensemble et dans chacune de ses dispositions, le Gouvernement de la République arabe syrienne déclare qu'il ratifie la Convention susmentionnée en application de la loi No 35 du 13 juillet 2003 et qu'il en respectera scrupuleusement toutes les dispositions.
       La ratification de ladite Convention par la République arabe syrienne ne signifie en aucun cas que la Syrie reconnaît Israël ni qu'elle entretiendra de relations avec lui en vertu de la présente Convention.

République de Moldova

Déclaraiton :
       Conformément à l'article 20 de la Convention, la République de Moldova déclare qu'elle accepte les deux modes de règlement des différends mentionnés au paragraphe 2 dudit article comme obligatoire en regard de toute Partie acceptant la même obligation.

Union européenne

Objections
(En l’absence d’indication précédant le texte, la date de réception est celle
de la ratification, de l'acceptation, de l’approbation ou de l’adhésion.)
Israël

13 janvier 2004

Eu égard à la déclaration faite par la République arabe syrienne faite lors de la ratification :

       Le Gouvernement de l'État d'Israël a noté que l'instrument de ratification, par la République arabe syrienne, de la Convention susmentionnée, contient une déclaration concernant l'État d'Israël.
       Le Gouvernement de l'État d'Israël considère que cette réserve, qui est de nature politique, est incompatible avec les buts et objectifs de la Convention.
       Le Gouvernement de l'État d'Israël s'élève donc contre ladite déclaration faite par la République arabe syrienne.

End Note
1.Aux fins de l’entrée en vigueur [de la Convention/du Protocole] , tout instrument de ratification, d'acceptation, d'approbation ou d'adhésion déposé par une organisation d'intégration économique régionale ne doit être considéré en plus de ceux déposés par les États membres de cette organisation.
2.Par la Décision RC-1/3 du 24 septembre 2004, adoptée à sa première réunion, tenue à Genève, du 20 au 24 septembre 2004, la Conférence des Parties à la Convention susmentionnée a adopté, conformément à la procédure établie à l’article 8 et au paragraphe 5 de l’article 22 de la Convention, les amendements à l’Annexe III. Conformément à l’alinéa c) du paragraphe 5 de l’article 22 de la Convention, la Conférence des Parties a décidé, dans la même décision, que " tous ces amendements entreront en vigueur le 1er février 2005, à l’exception des amendements apportés au paragraphe 1 a) et b) de l’annexe à la ... décision, qui entreront en vigueur le 1er janvier 2006 ".
3.Par la Décision RC-1/11 du 24 septembre 2004, adoptée à sa première réunion, tenue à Genève, du 20 au 24 septembre 2004, la Conférence des Parties à la Convention susmentionnée a adopté l’Annexe VI énonçant la procédure d’arbitrage aux fins du paragraphe 2 (a) de l’article 20 de la Convention et la procédure de conciliation aux fins du paragraphe 6 de l’article 20 de la Convention. Conformément à l’alinéa b) du paragraphe 3 de l’article 22 de la Convention, toute Partie qui ne peut accepter une annexe supplémentaire en informe le Dépositaire par notification écrite dans l’année qui suit la date de communication de l’adoption de l’annexe supplémentaire par le Dépositaire.  Ce dernier informe sans délai toutes les Parties de toute notification reçue.  Une Partie peut à tout moment retirer une notification antérieure de non-acceptation d’une annexe supplémentaire; l’annexe considérée entrera en vigueur à l’égard de cette Partie sous réserve des dispositions de l’alinéa c) du paragraphe 3 du même article. Conformément à l’alinéa c) du paragraphe 3, à l’expiration d’un délai d’un an à compter de la date de la communication par le Dépositaire de son adoption, l’Annexe VI entrera en vigueur à l’égard de toutes les Parties qui n’ont pas communiqué de notification en application des dispositions de l’alinéa b) du paragraphe 3.
4.Par la Décision RC-4/5 du 31 octobre 2008, adoptée à sa quatrième réunion, tenue à Rome, Italie, du 27 au 31 octobre 2008, la Conférence des Parties à la Convention susmentionnée a adopté, conformément à la procédure établie au paragraphe 5 de l’article 22 de la Convention, un amendement à l’Annexe III. Conformément à l’alinéa c) du paragraphe 5 de l’article 22 de la Convention, la Conférence des Parties a décidé, dans la même décision, que " cet amendement entrera en vigueur pour toutes les Parties le 1er février 2009".
5.Par Décisions RC-5/3, RC-5/4 et RC-5/5, adoptées à sa cinquième réunion, tenue à Genève, du 20 au 24 juin 2011, la Conférence des Parties à la Convention susmentionée a adopté, conformément à la procédure établie au paragraphe 5 de l’article 22 de la Convention, des amendements à l’Annexe III.

Conformément à l’alinéa c) du paragraphe 5 de l’article 22 de la Convention, la Conférence des Parties a décidé dans les mêmes Décisions, que ces amendements sont entrés en vigueur pour toutes les Parties le 24 octobre 2011.

6.Avec la déclaration suivante :

Conformément aux dispositions de l’article 138 de la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Macao (République populaire de Chine) et de l’article 153 de la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hong Kong (République populaire de Chine), le Gouvernement de la République populaire de Chine a décidé d’appliquer la Convention à la Région administrative spéciale de Macao (République populaire de Chine) et non à la Région administrative spéciale de Hong Kong (République populaire de Chine) jusqu’à ce que le Gouvernement chinois en avise autrement.

7.Le 26 août 2008, le Gouvernement de la République populaire de Chine communique au Secétaire général la déclaration suivante:

Conformément à la Loi fondamentale de la Région administrative spéciale de Hong Kong (République populaire de Chine), le Gouvernement de la République populaire de Chine a décidé d’appliquer la Convention à la Région administrative spéciale de Hong Kong.

8.Avec une exclusion territoriale à l’égard des îles Féroés et du Groenland.
9.Avec l’exclusion territoirale suivante :

.....conformément au statut constitutionnel des Tokélaou et compte tenu de l'engagement pris par le Gouvernement néo-zélandais relativement à l'accession à l'autonomie des Tokélaou par la promulgation d'un acte d'autodétermination en vertu de la Charte des Nations Unies, la présente ratification ne visera pas les Tokélaou tant que le Gouvernement néo-zélandais n'aura pas déposé auprès du Dépositaire une déclaration à cet effet reposant sur une consultation appropriée avec le territoire.

10.Pour le Royaume en Europe.