Nations Unies - Collection des traités à l’Internet
Skip Navigation Links
    UNTS Document   
 
État au : 20-04-2014 08:02:38EDT
CHAPITRE XI
TRANSPORTS ET COMMUNICATIONS
A . Questions douanières
16 . Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR (Convention TIR)
Genève, 14 novembre 1975
Entrée en vigueur
:
20 mars 1978, conformément au paragraphe 1 de l'article 53.
Enregistrement :
20 mars 1978, No 16510
État :
Signataires : 16. Parties : 68. 1
Texte :
Nation Unies, Recueil des Traités, vol. 1079. p. 89; vol. 1142, p. 413 (amendements aux annexes 2 et 6), C.N.199.1980.TREATIES-4 du 25 juillet 1980 (amendements aux annexes 1 et 6), C.N.353.1980.TREATIES-6 en date du 8 décembre 1980; vol. 1252, p. 333; vol. 1291, p. 279 (amendements proposés par la France à l'annexe 6); vol. 1365, p. 348 (amendements proposés par la Tchécoslovaquie à l'annexe 6); vol. 1365, p. 348, C.N.280.1984.TREATIES-5 du 21 novembre 1984 (amendement à l'annexe 6) C.N.328.1985.TREATIES-4 du 3 février 1986 (amendements aux annexes 1, 2 et 6); C.N.45.1987.TREATIES-1 du 31 mars 1987 et C.N.99.1987.TREATIES-2 du 10 juin 1987 (amendements aux annexes 1, 6, 7); C.N.341.1987.TREATIES-5 du 23 février 1988 (amendements aux annexes 1, 2 et à l'article 18) et C.N.41.1988.TREATIES-1 du 13 mai 1988 (rectificatif à la notification dépositaire C.N.341.1987.TREATIES-5 du 23 février 1988); C.N.136.1987.TREATIES-4 du 12 août 1987 (rectificatif aux notifications dépositaires C.N.328.1985.TREATIES-4 du 3 février 1986, et C.N.45.1987.TREATIES-1 du 31 mars 1987); C.N.18.1989.TREATIES-1 du 30 mars 1989; (amendements aux annexes 2 et 7); C.N.352.1989.TREATIES-6 du 26 mars 1990 (amendements aux annexes 2, 6, et 7); C.N.313.1990.TREATIES-2 du 15 février 1991 (amendement à l'annexe 6); C.N.465.1992.TREATIES-4 du 24 mars 1993 (amendements à l'article 16 et aux annexes 6 et 8); C.N.47.1994.TREATIES-1 du 27 avril 1994 (amendements aux annexes 1, 2, 6 et 7); C.N.14.1995.TREATIES-1 du 5 avril 1995 (amendements aux annexes 1, 4 et 6); C.N.433.1997.TREATIES-1 of 17 novembre 1997 (amendements à la Convention et aux annexes 6 et 8); C.N.336.1999.TREATIES-1 du 26 mai 1999 (d'amendements); C.N.36.2001.TREATIES-1 du 12 février 2001 (proposition d'amendements à la Convention et aux annexes 1 et 6); C.N.37.2001.TREATIES-2 du 12 février 2001 (proposition d'amendements à l'article 3 et aux annexes 2 and 7) et C.N.123.2002.TREATIES-3 du 13 février 2002 (entrée en.N.503.2001.TREATIES-4 du 23 mai 2001 (Entrée en vigueur des amendements aux annexes 2 et 7), C.N.142.2002.TREATIES-1 du 19 février 2002 (Entrée en vigueur de la proposition d'amendements à l'article 3); C.N.688.2001.TREATIES-4 du 24 juillet 2001 (proposition de corrections aux amendements relatifs aux annexes 2 et 7) et C.N.1106.2001.TREATIES-5 du 23 octobre 2001 (acceptation des propositions de corrections des amendements relatifs aux annexes 2 et 7); C.N.14.2002.TREATIES-1 du 9 janvier 2002 (proposition de corrections au texte français des amendements relatifs à l'annexe 2 et à l'article 3 de la Convention) et C.N.328.2002.TREATIES-3 du 9 avril 2002 (acceptation des corrections proposées au texte français des amendements relatifs à l'annexe 2 et à l'article 3 de la Convention); C.N.17.2002.TREATIES-2 du 9 janvier 2002 (proposition de corrections au texte français des amendements aux articles 11, 26 et 40 de la Convention) et C.N.329.2002.TREATIES-3 du 9 avril 2002 (acceptation des corrections proposées au texte français des amendements relatifs aux articles 11, 26 et 40 de la Convention); C.N.623.2003.TREATIES-1 du 19 juin 2003 et doc. TRANS/WP.30/AC/2.63 (proposition d'amendements au paragraphe 1 de l'article 26 de la Convention) et C.N.648.2004.TREATIES-1 du 21 juin 2004 (Entrée en vigueur); C.N.630.2003.TREATIES-2 and doc. TRANS/WP.30/AC.2/67 (proposition d'amendements à l'annexe 6 relative au paragaphe 1 de l'article 38 de la Convention) et C.N.807.2003.TREATIES-5 du 7 août 2003 (Entrée en vigueur); C.N.645.2003.TREATIES-3 du 23 juin 2003 et doc. TRANS/WP.30/AC.2/69 et Corr.1 [proposition d'amendements à l'annexe 6 relative au paragraphe 1, alinéa b de l'article 2 de l'annexe 2 de la Convention]; et C.N.809.2003.TREATIES-5 du 7 août 2003 (Entrée en vigueur); C.N.216.2005.TREATIES-1 du 24 mars 2005 et doc. TRANS/WP.30/ac.2/71, Annexe 2 [proposition d'amendements d'article 1 (b) de la Convention] et C.N.519.2005.TREAITES-5 du 6 juillet 200 C.N.218.2005.TREATIES-2 du 24 mars 2005 et doc. TRANS/WP.30/AC.2/75, Annexe 2, correction 1 (anglais seulement) et correction 2 (russe seulement) (proposition d'amendements aux paragraphes 9 et 10 de l'article 3 de l'annexe 3 et aux paragraphes 9 et 10 de l'article 4 de la partie I de l'annexe 7 de la Convention) [voir aussi C.N.218.2005.TREATIES-2 (Rediffusée) du 30 septembre 2005] et C.N.520.2005.TREATIES-6 du 6 juillet 2005 (entrée en vigueur); C.N.367.2005.TREATIES-3 du 12 mai 2005 (proposition d'amendements aux annexes 1 et 9 de la Convention) et C.N.1350.2005.TREATIES-6 du 5 janvier 2006 (Entrée en vigueur); C.N.370.2005.TREATIES-4 du 12 mai 2005 (proposition d'amendements concernant l'introduction d'un nouveau article 42 ter et d'amendements de l'article 60 de la Convention, ensemble avec l'introduction d'une nouvelle annexe 10) et C.N.383.2006.TREATIES0-2 du 12 mai 2006 (Entrée en vigueur); C.N.99.2006.TREATIES-1 du 30 janvier 2006 [Proposition d'amendements concernant l'ajout de deux nouvelles notes explicatives à l'Article 6.2.bis et à l'Article 10 b) de l'Annexe 8] et C.N.397.2006.TREATIES-3 du 17 mai 2006 (Entrée en vigueur); C.N.364.2008.TREATIES-1 (Rediffusée) du 6 août 2008 (Propositions d'amendements des paragraphes 1 et 2 de l'article 13 de l'annexe 8 avec les propositions d'introduction de nouvelles notes explicatives 8.13.1-3 et 8.13.2 de l'annexe 6 de la Convention) et C.N.734.2008.TREATIES-2 du 2 octobre 2008 (Entrée en vigueur); C.N.736.2008.TREATIES-3 du 2 octobre 2008 (Correction du texte français des amendements aux paragraphes 1 et 2 de l'article 13 de l'annexe 8 avec les propositions d'introduction de nouvelles notes explicatives 8.13.1-3 et 8.13.2 de l'annexe 6 de la Convention); C.N.48.2009.TREATIES-1 du 23 janvier 2009 (Propositions d'introduction d'une nouvelle note explicative  0.3  A) III) de l'Annexe 6 de la Convention) et C.N.387.2009.TREATIES-3 du 2 juillet 2009 (Entrée en vigueur); C.N.198.2009.TREATIES-2 du 8 avril 2009 (Proposition d'amendement concernant la note explicative 0.8.3 de l'Annexe 6); C.N.722.2009.TREATIES-10 - Rediffusée du 13 novembre 2009 (Non-acceptation de la proposition d'amendement concernant la note explicative 0.8.3 de l'Annexe 6); C.N.321.2011.TREATIES-1 du 13 juin 2011, rediffusée le 3 août 2011, (Proposition d'amendements aux annexes 6 et 9, Première partie) et C.N.659.2011.TREATIES-3 (Entrée en vigueur des amendements à l'Annexe 6 et à l'Annexe 9, Première partie); C.N.326.2011.TREATIES-2 du 13 juin 2011, rediffusée le 2 août 2011, (Proposition d'amendements aux articles 1, 8, 10 et 11 et à l'annexe 6 du texte de la Convention); C.N.264.2012.TREATIES-XI.A.16 du 30 mai 2012 (Proposition de corrections du texte français des amendements proposés aux articles 1, 8 et 11 et à l'Annexe 6 de la Convention) et C.N.324.2012.TREATIES-XI.A.16 du 18 juin 2012 (Entrée en vigueur des amendements aux articles 1, 8, 10 et 11 et à l'Annexe 6 de la Convention); C.N.358.2012.TREATIES-XI.A.16 du 10 juillet 2012 (Proposition d'amendements à l'article 6.2 bis et Annexe 9 de la Convention TIR) et C.N.433.2013.TREATIES-XI.A.16 du 12 juillet 2013 (Entrée en vigueur d'amendements à l'article 6.2 bis et Annexe 9 de la Convention TIR).2
Note :
La Convention a été adoptée par une conférence de révision convoquée en application de l'article 46 de la Convention "TIR" du 15 janvier 1959 (voir au chapitre XI.A-13).  Conformément au paragraphe 2 de son article 52, la Convention a été ouverte à la signature du 1 janvier 1976 jusqu'au 31 décembre 1976 inclus à l'Office des Nations Unies à Genève.
Participant
Signature
Signature définitive(s), Ratification, Acceptation(A), Approbation(AA), Adhésion(a), Succession(d)
Afghanistan
  23 sept 1982 a
Albanie
   4 janv 1985 a
Algérie
  28 févr 1989 a
Allemagne 3, 4
30 déc 1976
20 déc 1982
Arménie
   8 déc 1993 a
Autriche
27 avr 1976
13 mai 1977
Azerbaïdjan
  12 juin 1996 a
Bélarus
   5 avr 1993 a
Belgique
22 déc 1976
20 déc 1982
Bosnie-Herzégovine 5
   1 sept 1993 d
Bulgarie
  20 oct 1977 a
Canada
  21 oct 1980 a
Chili
   6 oct 1982 a
Chypre
   7 août 1981 a
Croatie 5
   3 août 1992 d
Danemark 6
21 déc 1976
20 déc 1982
Émirats arabes unis
  20 avr 2007 a
Espagne
  11 août 1982 a
Estonie
  21 sept 1992 a
États-Unis d'Amérique
  18 sept 1981 a
Ex-République yougoslave de Macédoine 5, 7
   2 déc 1993 d
Fédération de Russie
   8 juin 1982 a
Finlande
28 déc 1976
27 févr 1978
France
  30 déc 1976 s
Géorgie
  24 mars 1994 a
Grèce
30 déc 1976
15 mai 1980
Hongrie
23 nov 1976
 9 mars 1978
Indonésie
  11 oct 1989 a
Iran (République islamique d')
  16 août 1984 a
Irlande
30 déc 1976
20 déc 1982
Israël
  14 févr 1984 a
Italie
28 déc 1976
20 déc 1982
Jordanie
  24 déc 1985 a
Kazakhstan
  17 juil 1995 a
Kirghizistan
   2 avr 1998 a
Koweït
  23 nov 1983 a
Lettonie
  19 avr 1993 a
Liban
  25 nov 1997 a
Libéria
  16 sept 2005 a
Lituanie
  26 févr 1993 a
Luxembourg
23 déc 1976
20 déc 1982
Malte
  18 févr 1977 a
Maroc
15 oct 1976
31 mars 1983
Mongolie
   1 oct 2002 a
Monténégro 8
  23 oct 2006 d
Norvège
  11 janv 1980 a
Ouzbékistan
  28 sept 1995 a
Pays-Bas 9
28 déc 1976
20 déc 1982 A
Pologne
  23 déc 1980 a
Portugal
  13 févr 1979 a
République arabe syrienne
  11 janv 1999 a
République de Corée
  29 janv 1982 a
République de Moldova
  26 mai 1993 a
République tchèque 10
   2 juin 1993 d
Roumanie
  14 févr 1980 a
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
22 déc 1976
 8 oct 1982
Serbie 5
  12 mars 2001 d
Slovaquie 10
  28 mai 1993 d
Slovénie 5
   6 juil 1992 d
Suède
  17 déc 1976 s
Suisse 1
 4 août 1976
 3 févr 1978
Tadjikistan
  11 sept 1996 a
Tunisie
11 juin 1976
13 oct 1977
Turkménistan
  18 sept 1996 a
Turquie
  12 nov 1984 a
Ukraine 11
  11 oct 1994 d
Union européenne
30 déc 1976
20 déc 1982 AA
Uruguay
  24 déc 1980 a
Déclarations et Réserves
(En l'absence d'indication précédant le texte, la date de réception est celle
de la signature définitive, de la ratification, de l'acceptation,
de l'approbation, de l'adhésion ou de la succession.
Pour les objections, voir ci-après.)

Objections
(En l'absence d'indication précédant le texte, la date de réception est celle
de la signature définitive, de la ratification, de l'acceptation,
de l'approbation, de l'adhésion ou de la succession.)
Afghanistan
       En vertu du premier paragraphe de l'article 58 de la Convention, le Gouvernement afghan ne se considère pas lié par les dispositions de l'article 57, paragraphes 2 à 6, de la Convention.

Albanie
       Le Conseil des Ministres de la République Populaire Socialiste d'Albanie ne se considère pas lié par les dispositions des paragraphes 2, 3, 4 et 6 de l'article 57 de ladite Convention, qui prévoient l'arbitrage obligatoire pour son interprétation ou application et déclare que pour saisir l'arbitrage d'un différend il est nécessaire, dans chaque cas particulier, l'accord de toutes les parties au différend.

Algérie

Réserves :
       "Conformément à l'article 58 de la Convention, la République algérienne démocratique et populaire déclare ne pas se considérer liée par les paragraphes 2 à 6 de l'article 57 de la présente Convention, relatifs au règlement des différends".

Bulgarie 12

Déclarations :
       La République populaire de Bulgarie déclare que le paragraphe 1 de l'article 52, qui limite la participation à la Convention à un certain nombre d'États, est contraire au principe généralement reconnu de l'égalité souveraine des États.
       La République populaire de Bulgarie déclare en outre que la possibilité prévue au paragraphe 3 de l'article 52 pour des unions douanières ou économiques de devenir Parties contractantes à la Convention n'entraîne pour la Bulgarie aucune obligation à l'égard desdites unions.

Fédération de Russie

a) Déclaration relative au paragraphe 1 de l'article 52 :
       L'Union des Républiques socialistes soviétiques estime que les dispositions du paragraphe 1 de l'article 52 de la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR (Convention TIR) de 1975, limitant la possibilité d'adhérer à la Convention à certains États, sont contraires au principe généralement reconnu de l'égalité souveraine des États;

b) Déclaration relative au paragraphe 3 de l'article 52 :
       L'adhésion d'unions douanières ou économiques à la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR (Convention TIR) de 1975 ne modifie en rien la position de l'Union soviétique à l'égard des différentes organisations internationales;

c) Réserve relative aux paragraphes 2 à 6 de l'article 57 :
       L'Union des Républiques socialistes soviétiques ne se considère pas liée par les dispositions des paragraphes 2 à 6 de l'article 57 de la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR (Convention TIR) de 1975, aux termes desquels tout différend touchant l'interprétation ou l'application de la Convention sera soumis à un tribunal arbitral si l'une des Parties contractantes en litige la demande, et déclare qu'un différend ne peut être porté devant un tribunal arbitral qu'avec l'assentiment de toutes les parties au différend.

Hongrie

Réserve :
       La République populaire hongroise ne se considère pas liée par les dispositions relatives à l'arbitrage obligatoire énoncées à l'article 57 de la Convention.

Déclaration :
       La République populaire hongroise appelle l'attention sur le fait que les dispositions du paragraphe 1 de l'article 52 de la Convention sont contraires aux principes fondamentaux du droit international.  Le principe universellement admis de l'égalité souveraine des États veut qu'il soit donné à tous les États, sans discrimination ni restriction, la possibilité d'adhérer à la Convention.

Koweït 13

Réserve :
       Excluant l'application des paragraphes 2 à 6 de l'article 57.

Déclaration interprétative :
       Il est entendu que l'adhésion de l'État du Koweït à la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR (Convention TIR) conclue à Genève le 14 novembre 1975 ne signifie en aucune façon que l'État du Koweït reconnaisse Israël.  En outre, aucune relation conventionnelle ne sera établie entre l'État du Koweït et Israël.

Pologne 14

Déclaration :
       La République populaire de Pologne déclare que les dispositions du paragraphe 3 de l'article 52 de la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert des carnets du TIR (Convention TIR) conclue à Genève le 14 novembre 1975, qui admettent la participation des unions douanières et économiques en tant que Parties contractantes de la Convention susmentionnée, ne changent en rien l'attitude du Gouvernement de la République populaire de Pologne à l'égard des organisations internationales concernées.

République arabe syrienne

Déclaration :
       L’adhésion de la République arabe syrienne à la Convention et sa ratification de celle-ci ne signifient en aucune façon une reconnaissance d’Israël et ne déboucheront sur l’établissement d’aucune relation conventionnelle entre la République arabe syrienne et Israël.

Réserve :
       La République arabe syrienne se considère liée à [ladite Convention], mais émet une réserve concernant les dispositions des paragraphes 2 à 6 de l’article 57 de [ladite Convention].

République tchèque 5

Roumanie

Réserve :
       La République socialiste de Roumanie tient à faire savoir que, conformément aux dispositions du paragraphe 1 de l'article 58 de la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR (Convention TIR) conclue à Genève le 14 novembre 1975, elle ne se considère pas liée par les dispositions des paragraphes 2 à 6 de l'article 57 de ladite Convention.
       La République socialiste de Roumanie estime que tout différend entre deux ou plusieurs Parties contractantes touchant l'interprétation ou l'application de ladite Convention qui n'aura pas été réglé par voie de négociation ou d'une autre manière ne pourra être soumis à l'arbitrage qu'avec l'assentiment, chaque fois nécessaire, de toutes les parties au différend.

Déclaration :
       La République socialiste de Roumanie estime que les dispositions du paragraphe 1 de l'article 52 ne sont pas compatibles avec le principe selon lequel tout traité international dont l'objet et le but intéressent la communauté internationale toute entière devrait être ouvert à la participation universelle.

Slovaquie 5

Objections
(En l'absence d'indication précédant le texte, la date de réception est celle
de la signature définitive, de la ratification, de l'acceptation,
de l'approbation, de l'adhésion ou de la succession.)
Allemagne 4

       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Arménie

10 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       Conformément à la procédure énoncée aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, le Gouvernement de la République d'Arménie tient à exprimer son objection à l'égard de la décision du Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) concernant une proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6, adoptée à sa quarante-septième session, tenue à Genève le 5 février 2009.

Belgique
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Danemark
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Ex-République yougoslave de Macédoine

29 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       Conformément à la procédure énoncée aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, [le Gouvernement de l’ex-République yougoslave de Macédoine] a l’honneur de vous informer de l’objection de la République de Macédoine à l’égard de la décision du Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) concernant une proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6, adoptée à sa quarante-septième session, tenue à Genève le 5 février 2009.

France
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Géorgie

30 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       Conformément à la procédure énoncée aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, le Gouvernement géorgien aimerait exprimer son objection à l'égard de la décision du Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) concernant une proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6, adoptée à sa quarante-septième session, tenue à Genève le 5 février 2009.

Iran (République islamique d')

29 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       Conformément à la procédure énoncée aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, le Gouvernement de la République islamique d’Iran tient à exprimer son objection à l'égard de la décision du Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) concernant une proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6, adoptée à sa quarante-septième session, tenue à Genève le 5 février 2009.

Irlande
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Italie
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Kirghizistan

28 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       Conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, le Gouvernement de la République kirghize tient à exprimer son objection à l'égard de la décision prise par le Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) concernant une proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6, adoptée à sa quarante-septième session, tenue à Genève le 5 février 2009.

Luxembourg
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Pays-Bas
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

République arabe syrienne

14 septembre 2009

       Conformément à la procédure énoncée aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, le Gouvernement de la République arabe syrienne tient à exprimer son objection à l'égard de la décision du Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe (CEE-ONU) concernant une proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de
       l’Annexe 6, adoptée à sa quarante-septième session, tenue à Genève le 5 février 2009.
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
       [Voir objection sous "Commaunauté européenne"]

Tadjikistan

30 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       Conformément aux paragraphes 1 et 2 de l'article 60 de la Convention, le Gouvernement de la République du Tadjikistan est en désaccord avec la décision prise par le Comité de gestion de la Convention TIR de 1975 de la Commission économique des Nations Unies pour l’Europe, relative à une proposition d’amendement à la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6 qui a été adoptée dans la ville de
       Genève le 5 février 2009.

Turquie

28 septembre 2009

Notification d'objection en vertu du paragraphe 1 de l'article 60 :
       … [Se] référant à la notification dépositaire C.N.198.2009.TREATIES-2 du 8 avril 2009… [le Gouvernement turc] tient à exprimer son objection à l’égard de la proposition d'amendement à la note explicative 0.8.3 de l'Annexe 6 à la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets TIR.

Union européenne

À l'égard de la déclaration formulée par la Bulgarie :
       Il convient de rappeler que la conférence qui s'est tenue à Genève du 8 au 14 novembre 1975 sous les auspices de la Commission économique des Nations Unies pour l'Europe en vue de réviser la Convention TIR a décidé que les unions douanières ou économiques pourront devenir Parties contractantes à la Convention en même temps que tous leurs États membres ou à n'importe quel moment après que tous leurs États membres seront devenus Parties contractantes à ladite Convention.
       Conformément à cette disposition, reprise à l'article 52, paragraphe 3, de la Convention, la Communauté économique européenne, qui avait participé à cette conférence, a signé la Convention le 30 décembre 1976.
       Il convient également de rappeler que la Convention TIR interdit toute réserve à la Convention, à l'exception des réserves aux dispositions contenues dans son article 57, paragraphes 2 à 6, sur le règlement obligatoire des différends relatifs à l'interprétation ou à l'application de la Convention.  De par son contenu, la déclaration faite par la Bulgarie au sujet de l'article 52, paragraphe 3, offre toutes les apparences d'une réserve à cette disposition, alors qu'une telle réserve est expressément interdite par la Convention.
       La Communauté et ses États membres estiment, par conséquent, que cette déclaration ne saurait en aucun cas leur être opposable et ils la considèrent dépourvue de tout effet.

À l'égard de la déclaration formulée par la République démocratique allemande :

        [ Même objection, mutatis mutandis, que celle formulée par la République fédérale d'Allemagne, la Belgique, le Danemark, la France, l'Irlande, l'Italie, le Luxembourg, les Pays-Bas et le Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord, et la Communauté économique européenne à l'égard de la déclaration formulée par la Bulgarie. ]
Application territoriale
Participant
Date de réception de la notification
Territoire
Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord 8 oct 1982 Bailliage de Guernesey, Baillage de Jersey, Gibraltar et Île de Man
End Note
1.Le Gouvernement suisse a déclaré que la Convention dont il s'agit étendrait ses effets à la Principauté de Liechtenstein aussi longtemps que celle-ci sera liée à la Suisse par un traité d'union douanière.
2.Des amendements à la Convention ont été adoptés comme suit :

4

Objet de l'amendement :Auteur de la proposition :Date de diffusion :Date d'entrée en vigueur :
Annexes 2 et 6République fédérale d’Allemagne22 déc 19781 août 1979
Annexes 1 et 6République fédérale d’Allemagne7 janv 19801 oct 1980
Annexe 6France8 déc 19801 oct 1981
Annexe 6France15 mars 19821 oct 1982
Annexe 6Tchécoslovaquie*19 déc 19831 août 1984
Annexe 6Royaume-Uni21 nov 19841 août 1985
Annexe 1Communauté économique européenne3 févr 19861 août 1986
Annexe 2Suède et République fédérale d’Allemagne3 févr 19861 août 1986
Annexe 6République fédérale d’Allemagne3 févr 19861 août 1986
Annexes 1, 6 et 7Belgique, Communauté écononmique europénne, Allemangne, République fédérale d’, et Suède31 mars 19871 août 1987
Annexe 2République fédérale d’Allemagne23 févr 19881 août 1988
Article 18 et annexe 1Autriche23 févr 198823 mai 1989**
Annexes 2 et 7Parties divers30 mars 19891 août 1989
Annexes 2, 6 et 7Parties divers26 mars 19901 août 1990
Annexe 6Suède15 févr 19911 août 1991
Annexes 2 et 7Suède21 janv 19921 août 1992
Annexe 6Suède24 mars 19931 août 1993
Article 16Suède24 mars 199324 juin 1994
Annexe 8Pays-Bas24 mars 199324 juin 1994
Annexes 1 et 6Pays-Bas27 avr 19941 oct 1994
Annexe 7Allemagne27 avr 19941 oct 1994
Annexes 2, 6 et 7Suède27 avr 19941 oct 1994
Annexes 1, 4 et 6***Allemagne, Suède et Communauté européenne5 avr 19951 août 1995
Convention et annexes 6 et 8Comité administrative17 nov 199717 févr 1999
Convention et annexes 1 et 6Comité administrative12 févr 200112 mai 2002
Article 3 et annexes 2 et 7Comité administrative12 févr 200112 juin 2001****
Annexe 6 relative au paragraphe 1 de l’article38Comité administrative20 juin 20037 nov 2003
Annexe 6, relative au paragraphe 1 (b) de l’article 2 de l’annexe 2Comistrative29 juin 200319 sept 2004
Amendements d'article 1 (b)Comité administrative24 mars 20051 oct 2005
Amendements aux paragraphes 9 et 10 de l'article 3 de l'annexe 3 et aux paragraphes 9 et 10 de l'article 4 de la partie I de l'annexe 7Comité administrative24 mars 20051 oct 2005
Annexes 1 et 9Comité administrative12 mai 20051 avr 2006
Introduction d'un nouveau article 42 ter et d'amendements de l'article 60 de la Convention, ensemble avec l'introduction d'une nouvelle annexe 10Comité administrative12 mai 200512 mai 2006
Amendements concernant l'ajout de deux nouvelles notes explicatives à l'Article 6.2. bis et à l'Article 10 b) de l'Annexe 8]Comité administrative30 janv 200612 mai 2006
Amendement concernant la note explicative 0.8.3 de l'Annexe 6Comité administratif5 février 2009*****


‘**En ce qui concerne l'amendement à l'annexe 1 (modèle du Carnet TIR, Règles relatives à l'utilisation du Carnet TIR, Règle 5) lui-même proposé en conséquence de la proposition d'amendement de l'article 18 de la Convention, le Comité administratif a décidé, conformément au paragraphe premier de l'article 60 que ledit amendement entrerait en vigueur à la même date que l'amendement à l'article 18 de la Convention, soit le 23 mai 1989.

***Le Secrétaire général a reçu des objections du Gouvernement de la République tchèque, le 1 er mai 1995 et de la Roumanie, le 28 avril 1995 à l'égard de la proposition d'amendement à l'Annexe 6. Aucune des Parties contractantes à la Convention n'ayant formulé avant le 1 er mai 1995 d'objection à l'amendement aux Annexes 1 et 4, et moins du cinquième des Parties contractantes ayant informé le Secrétaire général qu'elle rejetaient des amendements à l'annexe 6, au 1er mai 1995, les amendements en question, conformément à la décision du Comité de gestion, prise lors de sa dix-septième session tenue à Genève les 20 et 21 octobre 1994, ss 2 et 7 seulement.  Au 12 février 2002, aucune des parties contractantes à la Convention susmentionnée n'ayant communiqué d'objection au Secrétaire général à la proposition d’amendement à l’article 3, conformément aux dispositions du paragraphe 3 d de la Convention entreront en vigueur le 12 mai 2002 pour toutes les parties contractantes.

**** Annexes 2 et 7 seulement. Au 12 février 2002, aucune des parties contractantes à la Convention susmentionnée n'ayant communiqué d'objection au Secrétaire général à la proposition d'amendement à l'article 3, conformément aux dispositions du paragraphe 3 de l'article 59 de la Convention, les amendements à l'Article 3 de la Convention entreront en vigueur le 12 mai 2002 pour toutes les parties contractantes.

*****Au 1er octobre 2009, plus de cinq États Parties à la Convention susmentionnée (Arménie, ex-République yougoslave de Macédoine, Géorgie, Iran (République islamique d’), Kirghizistan, République arabe syrienne, Tadjikistan et Turquie) ont notifié au Secrétaire général qu'ils élèvent des objections contre la proposition d’amendement concernant la note explicative 0.8.3 de l’Annexe 6, adoptée par le Comité de gestion lors de sa quarante-septième session qui a eu lieu à Genève le 5 février 2009.

Par conséquent, conformément aux dispositions du paragraphe 4 de l’article 59 de la Convention susmentionnée, l’amendement est réputé ne pas avoir été accepté et n’a aucun effet.

3.Voir note 1 sous “Allemagne”  concernant Berlin (Ouest) dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.
4.La République démocratique allemande avait adhéré à la Convention le 21 juillet 1978 avec réserve et déclaration. Pour le texte de la réserve et de la déclaration, voir le  Recueil des Traités des Nations Unies, vol. 1098, p. 368. Voir aussi note 2 sous “Allemagne” dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.
5.L’ex-Yougoslavie avait signé et ratifié la Convention les 28 avril 1976 et 20 septembre 1977, respectivement. Voir aussi note 1 sous “Bosnie-Herzégovine”, “Croatie”, “Ex-République yougoslave de Macédoine”, “ex-Yougoslavie”, “Slovénie” et “Yougoslavie” dans la partie “Informations de nature historique”, qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.
6.Ne s'applique pas aux îles Féroé. Par la suite, le Secrétaire général a reçu, le 13 avril 1987, du Gouvernement danois une communication déclarant que la Convention s'appliquera aux îles Féroé à partir du 10 avril 1987.
7.Le 12 avril 1994, le Secrétaire général a reçu du Gouvernement grec la communication suivante :

La succession de l'ex-République yougoslave de Macédoine à la Convention douanière relative au transport international de marchandises sous le couvert de carnets (TIR) (Convention TIR), conclue à Genève le 14 novembre 1975 n'implique pas sa reconnaissance par la République hellénique.

8.Voir note 1 sous "Monténégro" dans la partie "Informations de nature historique" qui figure dans les pages préliminaires de ce volume.
9.Pour le Royaume en Europe et les Antilles néerlandaises. Voir aussi note 1 sous “Pays-Bas” concernant Aruba/Antilles néerlndaises dans la partie “Informations de nature historique” qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.
10.La Tchécoslovaquie avait adhéré à la Convention le 25 février 1981 avec une réserve et une déclaration. Pour le texte de la réserve et de la déclaration, voir le Recueil des Traités des Nations Unies, vol. 1216, p. 327. Voir aussi note 1 sous “République tchèque” et “Slovaquie” dans la partie “Informations de nature historique”, qui figure dans les pages préliminaires du présent volume.
11.Le Gouvernement ukrainien a informé le Secrétaire général que bien que l'Ukraine, membre de l'Organisation des Nations Unies depuis sa création du fait de son appartenance à l'URSS, est partie à plus de 170 traités internationaux multilatéraux, certains cas régis pas la Convention relevaient à l'époque de la compétence exclusive du Gouvernement soviétique.  Le Gouvernement ukrainien a précisé qu'il ne fait aucun doute qu'au moment où l'Union des Républiques socialistes soviétiques est devenue partie à la Convention TIR, les dispositions de cet instrument s'appliquaient également au territoire ukrainien; en effet, d'une part, l'Ukraine faisait partie intégrante de l'Union soviétique, et, d'autre part, comme elle avait des frontières communes avec d'autres États, l'administration douanière soviétique était présente sur son territoire. Conformément à la loi du 12 septembre 1991 sur la succession de l'Ukraine et à la loi du 15 juillet 1994 sur la participation de l'Ukraine à la Convention TIR, l'Ukraine a confirmé qu'elle était partie à ladite Convention depuis le 12 septembre 1991.
12.Par une notification reçue le 6 mai 1994, le Gouvernement bulgare a notifié au Secrétaire général sa décision de retirer la réserve formulée lors de l'adhésion eu égard aux paragraphes 2 à 6 de l'article 57. Pour le texte de la réserve, voir le Recueil des Traités des Nations Unies, vol. 1079, p. 296.
13.Le 9 janvier 1984, le Secrétaire général a reçu du Gouvernement israélien la communication suivante :

Le Gouvernement de l'État d'Israël a pris note que l'instrument du Koweït contient une déclaration de caractère politique au sujet d'Israël.  Le Gouvernement de l'État d'Israël estime qu'une telle déclaration politique est déplacée dans le contexte de cette Convention.  De plus, ladite déclaration ne peut en aucune manière affecter les obligations qui incombent au Gouvernement de l'État du Koweït aux termes du droit international général ou de conventions spécifiques.

Quant au fond de la question, le Gouvernement de l'État d'Israël adoptera envers le Gouvernement de l'État du Koweït une attitude de complète réciprocité.

14.Le 16 octobre 1997, le Gouvernement polonais a notifié au Secrétaire général sa décision de retirer la réserve faite eu égard à l'article 57, paragraphes 2 à 6 de la Convention faite lors de l'adhésion. Pour le texte de la réserve, voir le Recueil des Traités des Nations Unies, vol.1208, p.549.